Un Tim Burton à la française

In / cine by XM studio host

Comme je le titre, Jack et la mécanique du cœur s’apparente à un Tim Burton dans la mesure où il n’est pas sans rappeler Les Noces Funèbres. Dans cet aspect  »crooked » et  »sticks » – comprendre tordus et bâtonnets – on découvre un univers cependant beaucoup plus onirique – par opposition au fantastique de Burton. L’aspect graphique est très travaillé et sur des dessins aux traits parfois très marqués, sont appliqué des textures très douces. Une sorte d’aquarelle sur des dessins de Picasso. Bon certains diront que je pousse la métaphore un peu loin.

Mais outre cet aspect graphique, il y a une véritable poésie ambiante aux travers des actions, des objets et des gens. Nous noterons l’apparition de Méliès, comme si un hommage au père du cinéma de fiction s’imposait ici, parmi de nombreuses références et un univers assumé. En bref, on sent un coté romantique frustré très masculin par la mise en exergue du côté farouche et inaccessible de l’être aimé, mais toujours décrit avec douceur.
Par ailleurs, on aurait pu faire un film beaucoup plus standard, presque condescendant, avec une autre musique. Car oui elle surprend par son style, et par son omniprésence. Encore une fois non sans rappeler Les Noces funèbres, elles sont en revanche de bonne qualité, surtout pour quelqu’un comme moi qui ai beaucoup de mal avec la chanson française. Certains côté dissonant et l’utilisation de dominantes mineures, cadre avec le style  »crooked » et les voix sont propres.

Le seul point qui aura surpris l’une des personnes m’accompagnant est  »le changement de charte graphique », pour citer G.B. En effet il y a quelques passages à la 2D, pas forcément très bien justifiés, mais plutôt bien intégrés.

En conclusion, une singularité en ce paysage cinématographique de 2014, mais qui vaut le détour, avec une plutôt belle, bien que simple, histoire. Et si cela ne suffit pas à vous convaincre, les dessins, l’aspect graphique et cette poésie ambiante feront de ce film un magnifique tableau.