Marvelous

In / cine by XM studio host

Le voyage dans le temps est un des grands classiques du cinéma, et est toujours risqué à l’abord. Il est délicat de dire  »je suis envoyé du futur » sans que cela suggère un rire de dérision. La clef est là de bien le justifier et de bien le mettre en scène. X-men Day’s of the Futur past s’en sort bien , c’est propre et bien
mis en scène et plutôt crédible. Sans compter que le tout est porté par Hugh Jackman !

L’histoire fonctionne bien et même si on aurait pu souhaiter que l’arrivée de Logan dans l’école de Charle soit plus développée, l’histoire dure malgré tout 2h12. Le reste est comme pour tout les bon blockbusters : du béton. Et j’irais même plus loin : la fin, loin d’être évidente, nous tient en haleine jusqu’à la fin !

Visuellement le film est plutôt réussi, même si l’action ne laisse pas trop place à la contemplation. Disons plutôt que l’étalonnage est agréable à l’oeil, et les effets visuel de la période  »back in time » très bons. Je suis plus sceptique sur la partie dans le temple à laquelle j’ai du mal à croire et que je trouve un peu to much comme toutes ces scènes crées à partir de rien. Mais au final cela ne gène en rien le film.

En conclusion, pas grand chose à dire, si ce n’est que c’est un très bon film, peut-être même un des meilleur X-Men – au risque de le sur-vendre. Comme tout les gros budgets américains, c’est du béton, armé à l’action, mais ici avec un petit quelque chose en plus. Une identité X-Men bien définie et tout à fait délectable !