max-et-leon

Max et Léon : le duo français de l’année !

In / cine by XM studio host

Avec Max et Léon, on peut avoir de l’espoir pour le futur du cinéma français. Peut-être même que ce succès au box-office, conjugué avec ceux de Babysitting et autres incitera les producteurs à faire confiance et donner la caméra aux jeune. Parce que exit les comédies plan plan et les remix qui NE PEUVENT PAS marcher et qui se CASSENT tout seul. (vous avez compris la référence ?). Avec La Folle Histoire de Max et Léon, j’avais un peu peur du passage au grand écran, mais que né-ni, ça fonctionne !

L’histoire est certes simple, mais dynamique – et à ce sujet très bien servi par le montage – et dans un sens assez moderne. Je ne saurais pas le justifier et dire où ce place cette modernité, mais il s’agit là d’une impression et c’est en soit bien suffisant ! J’ai été aussi très content de voir retrouver la patte Palmashow dans le film, le côté « sketch » et scènettes intacte, sans qu’aucune production vienne mettre son nez dedans et altérer cela. Mieux encore, ils sont parvenus à garder cet esprit sans pour autant affecter la dynamique du film !

Graphiquement aussi on retrouve le Palmashow avec des cadres, décors et style à eux. Ce petit côté franchouillard sur les bords, sans faire patachon. Techniquement, on est à la hauteur d’un film français standard : c’est propre.

Enfin, certains ont reproché une histoire trop simpliste ou des blagues un peu répétitives. Certes, on reste sur une comédie et le style est léger, et le scénario est simple. Il n’en est pas pauvre pour autant, et les blagues ne sont pas trop rare comme bien souvent de nos jours dans les comédies (poussives) françaises (où tout est dévoilé dès le trailer). Non j’ai rit de bon cœur à plusieurs reprises, à des gags primaires (chutes) tout comme à du second degré (SS devant la rivière 😉 ). Il y en a pour tout les goûts. Pour vous dire, mon père qui ne regarde pas le Palmashow a aimé (et ce n’est pas une évidence : il n’a par exemple pas aimé du tout les OSS avec Dujardin)

En conclusion, je tire mon chapeau au Palmashow pour un très bon travail, un exercice réussit qui m’a fait passé un bon moment et repartir le cœur léger !

Pour plus d’infos je passe la main à Allociné.