Thor Ragnarok poster

Thor Ragnarok : quand le bambin devient adulte.

In / cine by XM studio host

Thor Ragnarok : les critiques étaient surprenamment bonne et m’ont convaincu à donner mon argent à la grosse machine Marvel. Si les précédents Thor ne m’avaient pas entièrement convaincu, celui-ci comble mes attentes et même plus !

La force de cet opus tient à sa construction, en rupture avec le style pré-établi des Avengers. On sent la patte des Gardiens de la Galaxie, l’autodérision du film, les couleurs un peu flashy, et pourtant le film est terriblement sérieux. Le ton est grave même. Encore un film qui rompt totalement avec son univers.

Ce qui m’a le plus plu pour autant, c’est l’évolution du personnage de Thor : par rapport aux super-héros classique tout puissant une fois le rite d’initiation effectué, Thor a toujours eu une courbe d’apprentissage. Et même si les premiers films mettaient ça un peu en arrière plan, cet opus est la révélation de Thor comme dieu. Enfin son personnage sort des pitreries enfantines pour se réaliser comme un personnage mature et fort. Cela ne l’empêche pas d’être malmené tout au long du film assoyant sa crédibilité et renforçant la gravité du film.

Ainsi ce nouveau Thor Ragnarok offre une vraie bouffée d’air et de légèreté, sur fond beaucoup plus sombre pour autant. Cela permet de voir un Thor nouveau émerger, beaucoup plus attrayant. Avec ce film la franchise Marvel amorce un vrai tournant, pour le meilleur espérons le.

Si vous voulez compléter cette critique, je vous recommande plus que vivement l’après séance du Fossoyeur de Film.

Et sinon, Allo-Cine et la Bande Annonce :